La Licence LIOVIS s’enrichit d’une Unité d'Enseignement !

< Toutes les actualités
14 février 2018

Sous la responsabilité de Julien LAURAT, Responsable de la Licence Professionnelle « Optique, Optronique et Instrumentation » LP LIOVIS, une nouvelle Unité d'Enseignement de « Gestion de Projets » a été introduite dans la formation, comprenant un module de création d’entreprise avec une approche financière concrète, en lien direct avec le domaine métier et la pédagogie.

_MG_0378.JPG

 

Au-delà de mettre en pratique les notions de gestion de projet nécessaires à la création d’entreprise (gestion de planning, gestion d’équipes, communication…), les étudiants en apprentissage sont confrontés aux réelles difficultés qu’un entrepreneur peut rencontrer, et ainsi mieux comprendre le fonctionnement d’une entreprise. C’est l’occasion pour eux de mettre en œuvre un projet de création d’entreprise concret dans un monde où l’entreprenariat est en plein essor.

De plus, les meilleurs projets seront susceptibles d’être retenus, après validation du jury pour participer au « Challenge Écoles Entrepreneurs » organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie Paris Île-de-France !

 

 


Présentation des projets des étudiants


 

Lunettes GPS

 

Lunettes GPS.png

 

Véritable bijou technologique, les lunettes GPS présenteraient l’avantage de pouvoir substituer aux traditionnels GPS.

Ce produit a été principalement pensé et conçu en faveur de la sécurité routière. Il permettra aux utilisateurs d’être davantage attentifs sur leur trajet, évitant ainsi de détourner le regard vers l’écran de téléphone portable pendant la conduite, puisque la carte GPS sera lisible dans leur champ de vision.

La particularité de ces lunettes est l’intégration d’une nouvelle technologie : les écrans transparents, qui offriront plus de visibilité et un meilleur confort. Il existe déjà des lunettes connectées sur le marché mais leur prix est très élevé (de 500€ à 1500€), l’objectif de ce projet étant de proposer une gamme moins chère (la fonctionnalité principale étant celle de GPS) et avec une nouvelle technologie (les écrans transparents).

 

LOC à LOC

 

Loc à loc.png

 

Ce projet consiste à créer une entreprise de location de caméras professionnelles haut de gamme à destination des loueurs déjà installés dans ce milieu. Pour se faire, les porteurs de ce projet sont partis d’une constatation simple : la production audiovisuelle s'organise avec la location de matériel. Pour chaque production, le matériel utilisé dépend principalement des choix artistiques et de la qualité souhaitée du rendu. Les sociétés de production ne peuvent pas posséder un stock assez varié pour répondre à toutes les attentes de leurs projets. Ceci est d'autant plus vrai pour la production de longs métrages et de publicités de grandes marques.

LOC à LOC permettra ainsi de proposer un stock de caméras varié et de qualité qui pourra répondre à toutes les demandes de projets. Mais également, d’entretenir une relation de confiance avec les clients en leur apportant conseil et assistance pendant toute la durée des tournages. Tout l’enjeu de l’entreprise étant de proposer en permanence des produits exclusifs et prisés par les sociétés de productions.

 

LA BASE DE DONNÉES PHOTOGRAMMÉTRIQUE

 

Photogrammétrie van.png

 

La photogrammétrie est une technique qui permet de reconstituer une copie 3D fidèle à la réalité d’un objet, d’un paysage, en prenant plusieurs images consécutives espacées d’une distance donnée.

Les apprentis souhaitent proposer aux utilisateurs une base de données de modèles 3D d’une précision professionnelle, comprenant des objets (minéraux, végétaux, meubles, diverses textures) et des paysages réels, le tout semblable à un catalogue en ligne. Cette base de données sera ensuite alimentée en fonction des préférences et des tendances des utilisateurs, afin de cibler les besoins de la clientèle.

Cette dernière sera composée d’architectes, designer 3D, créateurs de jeux vidéo en réalité augmentée, ainsi que potentiellement des régions/villes pour mettre en valeur le patrimoine (statues, bâtiments).

 

 

Le bracelet-batterie portable

 

Bracelet batterie portable.png

 

Très prometteur, le bracelet-batterie répond à une problématique de plus en plus récurrente d’autonomie de batterie portable que rencontre les utilisateurs de smartphones.

La particularité de ce bracelet est l’intégration d’une batterie qui se recharge par le biais des petits panneaux photovoltaïques qui le compose (ou bien, par branchement sur secteur). Hybride, il s’inscrit parfaitement dans les tendances actuelles de consommation, qui favorisent l’utilisation des énergies renouvelables.

Le fait d’adapter une batterie de rechargement externe sur un bracelet offre un côté très pratique : en effet, beaucoup d’utilisateurs oublient de recharger leur batterie externe (90% des interrogés selon le questionnaire établi par les porteurs du projet).

 

 

La V-Room 

 

V-room.png

 

Le monde de l’audiovisuel s’étend aujourd’hui grâce à différentes technologies innovantes telles que l’Oculus Rift, un périphérique informatique de réalité virtuelle conçu généralement pour simuler des expériences immersives à l’utilisateur.

Suite à de nombreux essais, les apprentis ont conclu que malgré sa réussite, certains défauts apparaissaient clairement : une sensation d’encombrement ainsi que la perception de vertiges. Ils ont cherché à concevoir un produit permettant de reproduire la même liberté d’immersion tout en corrigeant les défauts effectifs de l’Oculus Rift. Ainsi, ils ont imaginé une salle interactive où les murs deviendraient les “écrans” et où la position de l’utilisateur ne serait plus définie par des manettes, mais par des capteurs placés aux poignets afin de le libérer de l’encombrement.

Pour une immersion complète, un système informatique puissant et des vidéoprojecteurs Full HD seront utilisés. Le système de sonorisation sera également très performant, puisqu’il utilisera la technologie Dolby Atmos pour donner à l’utilisateur une sensation de son en 3D.