Stage de terrain LP EAU - "Bassin de l'Orge"

< Toutes les actualités
07 mars 2017
Stage de terrain - Orge - LP RQE

 

Nos apprentis en Licence pro Ressource et Qualité de l'Eau ont l'occasion d'aller tous les ans sur le terrain pour mettre en pratique leurs connaissances.

 

L’objectif de ce stage est d’évaluer et de comprendre l’évolution spatiale de la qualité des eaux de surface et souterraines dans le bassin de l’Orge. Ceci est biensûr l’occasion d’acquérir des compétences pratiques et théoriques dans les domaines de l’hydrologie, l’hydrogéologie et la biogéochimie.

 

ACTU- carte -LP RQE - Bassin Orge - Oct. 2016.png

 

Ce stage se déroule en 3 phases

 

  • Phase de terrain (du 10 au 13 oct 2016) avec mesures in situ, observations/prélèvements et observations IBGN (14 Oct)

 

  • Phase en laboratoire pour l’analyse chimique des eaux prélevées, couplée à la formation/l’utilisation des SIG et bases de données pour caractériser la zone d’étude

 

  • Phase de mise en forme des données (graphiques, cartographie,…) et d’interprétation

 

 


Phase de terrain

 

Lundi 10 octobre
Matinée

 

Présentation du stage, préparation du matériel.

Vérification du fonctionnement des différentes sondes, rédaction d'un rapport de fonctionnement.

Check-list du matériel et flaconnage.

Chargement et départ pour le gîte des Hauts Besnières

 

Lundi 10 octobre
Après-midi

 

Tous ensemble, démonstration des différents ateliers, explications sur les techniques à utiliser.

Réflexions sur la localisation des sites, sur les modalités pratiques des rapports techniques à réaliser, sur les protocoles d'échantillonnages, les répliquats à réaliser, la codification des échantillons.

Présentation des réflexions à tout le groupe, et décision.

 

Du mardi 11 au jeudi 13 octobre

 

Travail en groupe par ½ journée : caractérisation d’un site principal imposé et de 2 sites secondaires

 

Jeudi 13 octobre
Après-midi

 

Retour à Jussieu en fin de journée

 

Vendredi 14 octobre

 

IBGN, début de dépouillement

 

 

 


Phase labo/SIG/dépouillement

 

ACTU - LP RQE - Bassin Orge - Oct. 2016-edt.png

 

Types de données à collecter :

  • IBGN (indices biotiques, organismes benthiques), en profiter pour décrire la morphologie du site.
  • Données de composition de l'eau, paramètres physiques de terrain (température, conductivité, pH, oxygène dissous, turbidité), MES, composition chimique, et notamment les nitrates, l'ammonium et les éléments majeurs (bilan ionique)
  • Données de débit (jaugeages) pour estimer des flux (d'azote en particulier) et les confronter aux différentes sources possibles (rejets urbains, apports d'origine agricole)

 

Les objectifs du projet que nous mènerons durant le stage sont de :

  • Faire une cartographie de la qualité biologique dans le bassin de l'Orge (via les IBGN), et la mettre en regard des caractéristiques du milieu et des pressions humaines ;
  • Faire une cartographie des flux et transformations de l'azote dans le bassin de l'Orge, et la mettre en regard des différentes sources possibles, identifier d'éventuels problèmes dans les bilans, des zones de perte ou d'apports encore inexpliqués.

 

Organisation du travail de terrain par groupe

Par demi-journée, chaque groupe se voit attribuer un site principal (imposé par les enseignants) : un point d’eau en rivière du bassin de l’Orge.

 

Sur ce site principal, le groupe doit :

  • faire des échantillonnages nécessaires à l'évaluation de l'IBGN, y compris une description de la morphologie
  • faire une mesure précise de débit au micro-moulinet
  • faire des mesures physico-chimiques in-situ et des prélèvements d’eau

 

De plus, le groupe doit choisir deux points secondaires sur des affluents, de préférence pour des usages du sols bien typés (forestier, agricole, plus ou moins urbanisé) pour pouvoir évaluer la qualité des eaux provenant de ces types de bassins versants. Sur ces deux points, il faudra

  • faire des mesures physico-chimiques in-situ et des prélèvements d’eau
  • faire une mesure de débit au micro-moulinet ou bien au flotteur suivant le site et le temps disponible.

 

Sur chaque point, collectivement, la description détaillée du site ainsi que des mesures et échantillonnages réalisés sera prise en notes.

 

Le rendu demandé pour le stage, et ce sur quoi les étudiants sont évalués, porte surtout sur la qualité de l'acquisition des données et sur le rendu technique qui en est fait. L'exploitation scientifique des données acquises sera faite ultérieurement.

 

Données complémentaires à obtenir :

  • situation de l'assainissement (liste et typologie des stations de traitement, capacité, rendements et flux rejetés, typologie des réseaux d'assainissement)
  • superficie des bassins versants, et carte d'usage des sols
  • pluviométrie et chronique de débits avant et pendant le stage
  • piézométrie et qualité des nappes