master SEE

Master sciences de l'univers, environnement, écologie - Parcours SEE

Prerequisite: Bac+3

Le Diplôme
code diplôme : 13511710
code RNCP : 31500
Date de publication : 26/07/2019
Date d'échéance de l'enregistrement : 01/01/2025

Diplôme d'Etat délivré par Sorbonne Université, le parcours de Master Sol, Eau, Environnement (SEE) est préparé sur 2 ans M1/M2 par la voie de l'apprentissage en partenariat avec le CFA des Sciences.
Ce parcours fait partie du Master Sciences de l'Univers, Environnement, Ecologie (SDUEE).

Consulter la page dédiée à la formation sur le site de Sorbonne Université

 

  ADRESSE  
4 place Jussieu
Sorbonne Université
Campus Pierre et Marie Curie
75005 PARIS
  RYTHME  

S1,S3
1 mois université
1 mois entreprise
S2,S4
Temps plein entreprise

  DATE DE DÉBUT  

Début septembre

 NOMBRE D'ECTS 

M1 60 ECTS
M2 60 ECTS

Diploma
Master
Duration
24 mois
Cost
formation gratuite, rémunérée dans le cadre du contrat d’apprentissage
Campus
CFA des Sciences
Registration
From 01/02/2024 to
24/03/2024
Modality
alternance en apprentissage
Titre

Inscriptions

Début des inscriptions
01/02/2024
Fin des inscriptions
24/03/2024
Contact admissions
cvoratanouvong@cfa-sciences.fr

Titre pré-requis
PRE-REQUIS INSCRIPTION

Pré-requis

Cycle de formation de 2 ans (M1/M2)
Le recrutement s'effectue uniquement en master 1ère année (étudiant titulaire d'une licence L3)
(aucun recrutement en master 2ème année)

Candidats titulaire d'une :

  • Licence (L3) Sciences et Technologies mention Sciences de la Vie, Sciences de la Terre, Chimie, Physique
  • Les étudiants justifiant de tout autre diplôme de niveau Bac+3 et ayant les acquis nécessaires pourront également être admis.
     
  • Site accessible aux personnes en situation de handicap

Titre modalité d'inscription
MODALITES D'INSCRIPTION

Modalités d'inscription

Inscriptions

  • La sélection s'effectue sur dossier de candidature, puis entretien individuel de motivation;
  • Le dossier de candidature est à télécharger directement sur le  site internet du CFA des Sciences / Bouton CANDIDATER.
  • L'équipe de chargés relations entreprises du CFA des Sciences accompagne les candidats admissibles lors de leur recherche de l'entreprise : suivi personnalisé, mise en place de réunions de "techniques de recherche d'entreprise".


Conditions légales

  • Etre âgé de moins de 30 ans à la signature du contrat d'apprentissage
  • Conclure un contrat de formation par alternance avec un employeur agréé ou habilité
  • Etre autorisé à travailler en France pour les candidats étrangers ayant les bons pré-requis (mention au dos de la carte de séjour pour les étrangers hors CEE).

SESSIONS DE RECRUTEMENT

  • Recrutement uniquement en 1ère année de Master.
    Aucun recrutement en M2
     
  • 2 inscriptions à effectuer en M1 IMPERATIVEMENT : 
  • 1ère inscription : ouverture de l'inscription au CFA des Sciences : 01/02/2024
    via le bouton « CANDIDATER »
    Retour du dossier le 24 mars au plus tard en un seul fichier numérisé à secretariat@cfa-sciences.fr
  • 2ème inscription : à partir du 26 février au 24 mars 2024 : S'inscrire impérativement sur la plateforme monmaster.gouv.fr 

Programme

La formation se déroule sur 24 mois de septembre de l'année n à septembre n+2 sur le mode de l'alternance université entreprise
1 mois/1 mois, puis à plein temps en entreprise de juin année n+1 à septembre n+1 et de juin année n+2 à septembre année n+2. 

Le recrutement s'effectue uniquement en 1ère année (titulaire d'une licence L3).

La première année de la formation a pour vocation de transmettre aux étudiants des notions de bases dans les sciences de l’environnement.
La seconde année a pour vocation de travailler sur des problématiques complexes et intégrées avec une approche sociétale.

  • En Master 1, certains enseignements sont réalisés en commun avec les étudiants des autres parcours du Master SDUEE "Sciences de l'Univers, Environnement, Ecologie" dont ceux du parcours STEPE "Sciences de la Terre et des Planètes, Environnement".
  • En Master 1 et Master 2, certains enseignements sont dispensés à la Halle Gese d'Ivry sur Seine.

Semestre 1 : 30 ECTS

Enseignements communs avec le Master SDUEE

  • Anglais 3 ECTS
  • Géomorphologie 6 ECTS : Risques inondation, topographie - Altérations des roches

Enseignements spécifiques du Master Sol, Eau, Environnement

  • Camps de terrain, Métrologie et analyses en environnement 6 ECTS : Cartographie - Reconnaissance de roches - Nature des encaissants - Environnements passés - Analyses des sols (DRX-MEB), des ions majeurs, nutriments (ICP - Spectro-colorimétrie)
  • BioGéochimie 3 ECTS : 
    Cycles biogéochimiques C, N, S, P - Action de l'homme sur les cycles et changements globaux - Biogéochimie isotopique.
  • SIG (système information géographique) 3 ECTS :
    Initiation aux SIG - Utilisation d'outils et réalisation de cartes d'usage du sol, cartes piézométriques - Traitement de bases de données, interfaçage graphique
  • Période en entreprise 9 ECTS 

 

Semestre 2 : 30 ECTS

Enseignements communs avec le Master SDUEE

  • Hydrologie 3 ECTS 
    Régimes hydrologiques, crues, inondations, sécheresses - Hydrométrie
  • Hydrogéologie 3 ECTS 
    Hydrodynamique des milieux poreux - Modélisation hydrogéologique - Essai de pompage - Transport
  • Droit de l'environnement 3 ECTS

Enseignements spécifiques au Master Sol, Eau, Environnement

  • Introduction aux sciences du Sol 3 ECTS :
    Constituants des sols - Formation des sols
  • Sols et polluants 3 ECTS
    Interactions sols et polluants, sites et sols pollués - Moyens de décontamination
  • Cas d'études 3 ECTS :
    Mises en situation concrètes sur des cas d'étude d'impact sur sols ou eaux
  • Gestion de projet et projet tuteuré 6 ECTS
    Méthodologie de mise en oeuvre et de conduite de projet - Structuration de travail en Bureau d'Etudes - Application à un projet réalisé en petit groupe - Gestion des ressources - Présentation des méthodes - Budget d'études
  • Période en entreprise 6 ECTS

Semestre 3 : 30 ECTS

  • Camps de terrain 6 ECTS :
    Lecture de paysages • Eau potable, eaux usées • Prix de l’eau • Aménagement du territoire (réserves géologiques, SDAGE, SAGE)
  • Bases d’écotoxicologie 3 ECTS :
    Notion de bio-accumulations, bio-disponibilités, DL50 • Bio-marqueurs, bio-indicateurs • Impact des pollutions sur les organismes
  • Contaminants 3 ECTS :
    Connaissance des principaux contaminants
  • Hydraulique 3 ECTS : Écoulements en conduite • Écoulements à surface libre permanent et transitoire
  • Spéciation et écodynamique des éléments traces 3 ECTS : 
    Éléments traces : origines, dynamiques, analyses, exemples de contamination et géochimie/spéciation
  • Économie de l’environnement et Règlementation générale 6 ECTS :
    Valoriser l’environnement • Principe pollueur payeur • Permis de polluer échangeable • Présentation de la fonction publique territoriale • Directive cadre • Organisation de la réglementation • Méthodes de veille réglementaire • Outils de gestion de l’espace (ZNIEFF, NATURA 2000, SDAGE…) • Organisation de la gestion de l’eau en France • Propriétés industrielles
  • Période en entreprise 6 ECTS

Semestre 4 : 30 ECTS
 

  • Territoire 6 ECTS :
    Outils de gestion de l’espace • Analyse intégrée des problématiques environnementales sur un territoire • Stage terrain
  • Évaluation des risques 6 ECTS :
    Inondations • Captages AEP, forages irrigation • Érosion, coulées
    Agronomie et environnement 3 ECTS :
  • Bases d’agronomie • Drainage agricole • Bandes enherbées • Agriculture de précision • Filière Forêt/Bois • Économie rurale • Services Écosystémiques
  • Projets tuteurés 6  ECTS :
    Structuration des réponses à appel d’offre, initiation au management de groupe et au chiffrage de projet en bureau d’étude. Réponse à appel d’offre, terrain, analyses. Les projets tuteurés des M2 ont vocation à être la suite opérationnelle de projets initiés en M1.
  • Période en entreprise 9 ECTS

  • Modalités d'évaluation à Sorbonne Université :
    L'apprenti est évalué dans le cadre du contrôle continu à l'université en Master 1 et en Master 2
    Elles sont définies par l’enseignant pendant la période du module : contrôle continu, rapport de groupe, évaluation par examen écrit, présentation orale.
  • Le projet tuteuré est la colonne vertébrale de la formation. Il s'agit de mettre les étudiants en situation réelle. Ce projet se déroule sur les deux années de formation : la 1ère année (M1) pour l'établissement du projet et la 2ème année (M2) pour sa réalisation. Il est soutenu et évalué par un jury d'enseignants et de professionnels de l'entreprise.
  • La période en entreprise est validée en fin d'année de M1 et M2 après rédaction d'un rapport et présentation d'une soutenance devant un jury mixte composé d'enseignants et de professionnels de l'entreprise.

La validation de tous les blocs de compétences est nécessaire à l'obtention du diplôme

Usages avancés et spécialisés des outils numériques

  • Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
  • Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine

Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés

  • Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale
  • Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines
  • Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
  • Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux
  •  Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation.

Communication spécialisée pour le transfert de connaissances

  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
  • Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère

Appui à la transformation en contexte professionnel

  • Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
  • Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
  • Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale

Objectifs

L’action de l’homme sur son environnement a des conséquences sur son espace et les milieux qui le composent, en particulier au niveau des sols et des hydrosystèmes. Cela nécessite de prévenir, traiter et maîtriser tout type de pollution ou situation non durable à l’échelle des territoires. Les enseignements proches du terrain, avec étude de cas concrets, sont renforcés par la connaissance du milieu professionnel, via l’apprentissage. Les politiques environnementales étant de plus en plus territorialisées et transversales, les aspects sociologiques, économiques sont aussi abordés. Notre zone d’études s’adresse à l’environnement rural, périurbain et urbain.

Compétences

  • Se situer dans un environnement socio-professionnel et interculturel, national et international, pour s’adapter et prendre des initiatives
  • Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.
  • Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet
  • Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.
  • Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.
  • Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique
  • Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
  • Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine
  • Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale
  • Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines
  • Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
  • Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux
  • Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
  • Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère
    - Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
    - Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
    - Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
    - Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
    - Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale

Méthodes mobilisées

  • Travail en mode projets
  • Stages
  • Suivi d'une chargée de relation entreprise apportant une aide à la recherche de l'entreprise aux candidats admissibles :
    Aide à la recherche d'entreprise, lien avec les maitres d'apprentissage, suivi personnalisé, mise en place de réunions de "techniques de recherche entreprises".

Moyens utilisés 

  • Plateforme pédagogique en ligne Moodle
  • Ressources académiques et corps professoral de Sorbonne université
  • Suivi individuel par un professeur permanent ou affilié de Sorbonne université
  • Ressources humaines de Sorbonne université dédiées à la formation 
  • Moyens techniques de Sorbonne université. Les enseignements se déroulent dans les locaux de Sorbonne université sur le campus Pierre et Marie Curie, équipé de salles de cours, de salles de travail, et d’un réseau Internet avec connexion Wifi
  • Support administratif du CFA de la CCIR Paris Île-de-France.
  • Accès à la bibliothéque universitaire

 

 

Fiche Métiers

Cette formation répond à des besoins naissants, particulièrement dans les collectivités territoriales et bureaux d’études, pour qui la gestion locale d’un enjeu environnemental passe inévitablement par une vision intégrée dans l’espace et dans le temps, notamment au niveau des interactions fortes entre le sol, l’eau et les écosystèmes.

Les étudiants diplômés du Master SEE pourront postuler dans les collectivités territoriales, les bureaux d’études, les sociétés de conseils et prestataires et de manière plus générale, toute institution traitant des questions d’environnement.

Ces missions peuvent être déclinées selon les thèmes propres aux interactions entre le sol et l’eau au sein des écosystèmes :

  • Réalisation de diagnostic d’impact de sols pollués sur la ressource en eau
  • Optimisation de traitement en station d’épuration
  • Diagnostics réseau
  • Réhabilitation des sites industriels, sites et sols pollués
  • Aménagement de zones humides à vocation écologique
  • Réalisation de diagnostic au titre de la loi sur l’eau
  • Réaménagement de berges de rivières Mise en place de solutions de récupération d’eau et zone de prétraitement des eaux usagées
  • Gestion et valorisation des déchets
  • Diagnostic d’un site
  • Mesure de l’impact du projet sur l’environnement
  • Mise en place d’un dialogue avec les riverains et prise en compte de leurs retours sur la maquette initiale
  • Propositions techniques et évaluation des coûts
  • Mise en place de Plan de prévention des Risques inondations (PPRI)
  • Mesure de la qualité de l’air ambiant et traitement

Aspects organisationnels :

  • Implication partielle dans un projet en cours avec autonomie et implication graduelle* Propositions techniques et évaluation des coûts
  •  Rédaction du projet selon les procédures administratives afférentes (code des marchés)
  • Prise en compte des contingences humaines et dialogues avec les acteurs impliqués
  • Mise en œuvre et suivi du chantier Réception de la phase travaux
  • Valorisation et communication sur le projet réalisé

Les métiers et postes suivants sont envisagés :

  • Ingénieur du génie environnemental spécialisé dans le domaine de la gestion des territoires (périurbain au rural) au sein des collectivités territoriales
  • Chef de projet environnement dans les collectivités ou le secteur privé (bureaux d’études)
  • Ingénieur procédés en environnement
  • Ingénieur en gestion du risque industriel
  • Ingénieur process en station d’épuration
  • Ingénieur process en station de production d’eau potable
  • Responsable sécurité

Les entreprises et institutions prêtes à intervenir activement dans la formation sont :

ADISSEO - AGENCE REGIONALE DE SANTE - ANALYSE TRAITEMENT INGENIERIE SERVICES - ANDRA  - ANTEA GROUP - ARCOE - BIOGENIE EUROPE - BRGM - BURGEAP - CONSEILS DÉPARTEMENTAUX (CENTRE, ESSONNE, HAUTS-DE-SEINE, NORD, VAL D’OISE) - COSSO -DEGREMONT - EAU DE PARIS - EIFFAGE - ENGIE -  FONDASOL - GRAND ORLY SEINE BIEVRE  -LAFARGE FRANCE - LYONNAISE DES EAUX FRANCE - PEUGEOT CITROEN AUTOMOBILE - RENAULT SAS TECHNOCENTRE - SAFEGE - SCIRPE ATELIER - SETEC HYDRATEC - SIAAP - SIARP - SICAF - SNCF MOBILITES - SOCIETE DES EAUX DE L’ESSONNE - SOCOTEC FRANCE - SOLEO SERVICES -STRATEGEO CONSEIL - SUEZ FRANCE - SYNDICAT DE L’ORGE - SYNDICAT DU BASSIN DU SEREIN  -XFAB FRANCE

Texte

Chiffres clés

100 %

de réussite aux examens 2023

100 %

d'insertion à 7 mois 2023
Promo 2022

92,3 %
taux de satisfaction global (enquête 2023)
3,3%

taux de rupture de
contrat
2022-2023

Texte
Léa, en Master

parcours Sol, Eau, Environnement "SEE"
 

Alterner université et entreprise
au coeur du développement durable


Master SEE
 

CONTACTS

Marie-Charlotte DUBOIS

Chargée Relations Entreprises CFA des Sciences - Filière Qualité - Environnement - Biotechnologies

Claudine VORATANOUVONG

Assistante Secrétariat et Vie scolaire CFA des Sciences

Mathieu SEBILO

Responsable pédagogique Sorbonne Université Master 2

Katell QUENEA

Responsable pédagogique Sorbonne Université Master 1

Clémence et Agathe ont accepté de nous partager leurs expériences
Témoignage de deux étudiantes en Master Sol, Eau et Environnement
La richesse du corpus scientifique abordé au cours de la formation m’a rapidement convaincu d’y postuler. Nous sommes constamment challengés à travers de nombreux projets de groupe de grande ampleur sur différentes thématiques environnementales

Contact

Remplissez le formulaire ci-dessous.