Mars 2023

Stage de terrain en Normandie au mois de mars 2023

Lors du stage de terrain en Normandie du 27 au 29 mars 2023, la promotion d'apprentis de la Licence pro Ressources et Qualité de l'eau a été répartie en plusieurs groupes afin de répondre aux objectifs du cahier des charges du projet.

Contexte et problématique :
Les deux interrogations majeures soulevées par l'étude et ses objectifs :

  • Le traitement tertiaire par SAT (Soil Aquifere Treatment) de la station d'épuration d'Agon-Coutainville est-il significativement plus efficace et avantageux environnementalement que le traitement tertiaire de la station de traitement des eaux usées (STEU) de Montmartin sur Mer ? 
  • Quels sont les processus biogéochimiques régissant les échanges entre les eaux souterraines, les eaux de surface et la mer ?

Pour répondre à ce cahier des charges, l'étude s'est donnée pour objectif d'estimer avec précision la composition et l'évolution de la qualité des eaux, entre l'amont et l'aval de la station de traitement des eaux usées (STEU) de Montmartin sur Mer et de Agon Coutainville (département de La Manche (50) en Normandie).

Conclusion :
Les différents groupes de la LP RQE ont décidé de prélever , mesurer analyser différents paramètres : la conductivité, le pH, l'IBGN, le débit, l'alcalinité, la concentration en éléments majeurs (anions et cations) et mineurs (métaux et ROCS), en carbones (organiques et inorganiques) et la DCO. 
13 prélèvements ont été effectués sur 12 points différents, dont un prélevé 2 fois pour estimer l'effet de la marée.

Tous les volumes prévus à analyser en laboratoire ont pu être prélevés, de même pour les mesures des paramètres physico-chimiques. Cependant, la mesure de débit au micro-moulinet  et le calcul de la note IBGN d'un point de prélèvement n'ont pu être réalisés de par la nature vaseuse et la hauteur de l'eau.

Paragraphes

Le cahier des charges

Découpage en quatre phases principales qui sont les phases de préparation, de terrain, d'analyse et d'interprétation.

Phase de préparation : Procéder à l'analyse fonctionnelle des besoins liés au projet, lister les objectifs et contraintes afin d'organiser l'ensemble du projet.

Phase de terrain : Lors de cette phase, certaines données relatives aux aspects physico-chimiques des eaux ont été acquises in sito (débit, pH, conductivité, température) et les prélèvements ont porté sur différentes fractions (eau de surface, eau de mer, eau usée, eau traitée, sédiments). Ces derniers ont inclu la collecte de macro invertébrés, nécessaires à la détermination d'indicateurs biologiques globaux normalisés.

Phase d'analyse : les résultats obtenus seront exploités par notre équipe au laboratoire de Sorbonne Université à Ivry.-sur-Seine, sous la supervision de nos encadrants universitaires. Les autres analyses, portant sur les pesticides et les résidus médicamenteux ont été effectués à Jussieu (Sorbonne Université.

Phase d'interprétation : les résultats obtenus seront exploités et mis sous forme graphique et de cartes, de façon à mettre en évidence les possibles différences d'évolution des paramètres duis par les stations de traitement de eaux usées., avant de les interpréter dans la dernière phase.

L'objectif final de ce travail a été d'évaluer l'efficacité du système de traitement tertiaire de type Soil Aquifere Treatment (SAT) qui équipe la STEU d'Agon-Coutainville. Les données acquises par ce groupe a été de comparer celles collectées par l'équipe chargée de déterminer la qualité des rejets de cette dernière.

Titre
Photos prises lors du stage de terrain de mars 2023

Image
Image
Image
Image
Image
Image